Infographie : Montre-moi ton écriture, je te dirai qui tu es

Ecriture
La graphologie permettrait de révéler jusqu’à 5000 personnalités

Savoir avéré pour certains, science occulte pour d’autres, la graphologie suscite un sentiment partagé. Si les dubitatifs sont nombreux, le syndicat européen des graphologues estime tout de même que 50 à 60% des entreprises recourent fréquemment à cette technique pseudo-scientifique censée révéler certains traits psychologiques d’un individu sur la base de son écriture. La forme et la taille des lettres, la place et la disposition du texte sur la page, l’intensité du trait ou encore l’espacement entre les mots, rien, a priori, n’est laissé au hasard par les graphologues.

Les résultats d’une recherche américaine menée ces dernières années par le National Pen Company affirment que l’analyse graphologique permettrait de dévoiler jusqu’à 5000 traits de personnalité. Dans un article du journal britannique le Daily Mail, on apprend ainsi que l’étude approfondie d’un manuscrit pourrait même faire ressortir, selon certains graphologues, des maux précis comme la schizophrénie, ou l’hyper-tension artérielle. Bien que cette dernière considération puisse sembler hasardeuse, l’observation et l’interprétation de certaines formes d’écritures peut s’avérer constructive.

Ce que la graphologie dit de vous

Le National Pen Company résume dans l’infographie en fin d’article un certain nombre d’interprétations graphologiques parmi les plus classiques. La taille de l’écriture, par exemple, déterminerait le degré d’ouverture d’un individu : plus les caractères représentés sont petits, plus leur auteur serait introverti ; au contraire, de grandes lettres seraient le signe d’une personnalité plus extravertie. L’espace entre les mots permettrait, lui, d’évaluer le degré de dépendance ou d’indépendance de l’individu étudié.

D’autres caractéristiques plus précises comme l’ampleur des boucles dans les lettres « l » et « e » ou la forme du point des « i » sont également prises en considération. Elles souligneraient des traits de personnalité aussi divers que le sentiment d’insécurité, l’ouverture d’esprit, la spontanéité, le scepticisme, la créativité ou le sens de l’organisation. La forme globale de l’écriture serait elle aussi porteuse de sens. Ainsi, un individu à l’écriture ronde serait plutôt créatif, tandis qu’une personne à l’écriture plus effilée sera plutôt jugée comme étant pointilleuse et curieuse.

La pression du stylo et la vitesse d’écriture permettraient d’évaluer, bien qu’assez difficilement, le niveau de sensibilité ou d’engagement d’une personne, ou de déceler un tempérament calme ou impatient. Le sens de l’écriture enfin, fait partie des interprétations les plus communes en matière de graphologie. Si l’écriture analysée penche vers le droite, son auteur sera plutôt considéré comme une une personne ouverte aimant aller vers les autres. Au contraire, une écriture qui penche vers la gauche sera plutôt révélatrice d’une personnalité autocentrée. Si elle est droite, il y a des chances pour que son auteur soit davantage reconnu pour son pragmatisme et son sens de la logique.

Des champs d’application spécifiques et distincts

Que ces constats s’avèrent probants ou non, il est tout de même utile de rappeler qu’il s’agit là de tendances générales et non d’une grille à suivre à la lettre. Seule une étude approfondie se fondant sur plusieurs textes et menée par un graphologue certifié serait véritablement porteuse de sens. Bien que la graphologie puisse être utilisée pour établir des profils de personnalité, rassurez-vous, votre écriture a peu de chances d’être étudiée indépendamment de votre volonté. Aujourd’hui, les graphologues sont majoritairement sollicités pour des authentifications administratives, le déchiffrage de manuscrits historiques ou l’aide au recrutement en entreprise. Sur ce dernier point, précisons que le recours à un graphologue reste moins courant en France qu’aux Etats-Unis.

Et vous alors, vous êtes plutôt timide ou extraverti ?

Ecriture

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


2 797 vue(s)

A propos de Cecilia Sanchez 290 Articles
Cecilia est chargée de communication et rédactrice chez Booknode

7 Comments

  1. Pourquoi ce titre ?

    « L’infographie est le domaine de la création d’images numériques assistée par ordinateur. Cette activité est liée aux arts graphiques. » (Wikipédia)

  2. L’infographie c’est l’image en bas de l’article, à ne pas confondre avec la graphologie sujet de l’article. Ça peut prêter à confusion j’en conviens 🙂

  3. La graphologie est en retard sur note temps, maintenant c’est la frappologie qui monte. De quoi faire grimper au rideau tout internaute quand on réfléchit car il est encore plus dur de déguiser son emprunte de frappe que son écriture.

  4. J’ai beaucoup aimé cet article étant une future psychologue clinicienne. La graphologie est intéressante et pourrait être e plus utiliser là où les tests de personnalité ont leurs limites. Ainsi que pour les personnes qui ont du mal à dialoguer mais qui écrivent plus, cet un moyen de les découvrir.

  5. « Et vous alors, vous êtes plutôt timide ou extraverti ? »

    Dîtes plutôt introverti ou extraverti, on peut être extraverti et timide 🙂

  6. J’ai bien aimé l’article mais, j’ai trouvé qu’il manquait de DÉTAILS et d’explications.
    L’idée générale est bonne.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*