Top : Des astuces pour lire rapidement et efficacement quand vous manquez de temps

Si les lectures pour le plaisir doivent évidemment se savourer page après page et un mot après l’autre, il est d’autres livres dont nous aimerions intégrer la substance rapidement, sans avoir à en parcourir chaque lettre. Vous avez un ou plusieurs ouvrages à lire pour votre club de lecture ou pour un devoir de littérature et il ne vous reste qu’une pauvre journée pour y parvenir ? Pas de panique, certaines techniques de lecture rapide peuvent vous aider à aller à l’essentiel et atteindre votre objectif. Même si ces astuces ne permettent pas d’apprécier toutes les nuances et les richesses du texte, elles constituent un bon moyen de gagner du temps tout en vous garantissant une compréhension globale efficace du livre en question. A appliquer la prochaine fois que vous êtes dans l’urgence !

1- Ne pas TOUT lire

Top 1 bis

C’est LA règle numéro 1, et elle peut constituer un véritable casse-tête. En effet, nous sommes tellement habitués à lire des textes de manière intégrale qu’il ne nous vient pas forcément à l’esprit de les lire autrement que page après page, phrase après phrase, mot après mot. Or, cette lecture source de plaisir ne vous garantira aucun gain de temps. Si vous êtes un lecteur moyen, capable de lire entre 200 et 300 mots par minute, vous avalez à peine une demi page ou une page de livre par minute. Les lecteurs rapides atteignent, eux, jusqu’à 400 mots par minute. La lecture d’un livre moyen comportant 65 000 mots leur prendra donc tout de même plus de deux heures et demie. Et deux heures et demie, c’est parfois beaucoup trop.

*

2- Bannir la relecture

Top 2

On a connu des habitudes plus faciles à défaire que celle-ci. Si vous lisez beaucoup, vous avez certainement vécu cette solitude intempestive que connaissent parfois les grands champions : celle du sur-place. Elle consiste généralement à relire incessamment la même phrase ou le même paragraphe et survient lorsqu’un ouvrage est trop long / trop compliqué / trop rébarbatif ou tout ça à la fois. Il est possible de mettre fin à cette lecture abrutissante, souvent imputable à la fatigue, par deux résolutions. La première consiste à aller vous coucher pour reposer votre cerveau saturé. La seconde à reprendre votre lecture muni d’un carnet et d’un stylo, pour ne pas oublier l’essentiel.

*

3- Lire en diagonale

Top 3

Même si cette mesure ôtera à tous vos professeurs de littérature la fierté de vous avoir eu comme élève, elle s’avère particulièrement efficace en cas de rush. Lorsque votre temps est compté, commencez donc par feuilleter rapidement votre livre. Distinguez les passages-clés de ceux plus secondaires et commencez la lecture. Cette étape préliminaire, qui n’est ni plus ni moins qu’un tri d’informations, s’avère particulièrement utile et efficace. Evidemment, elle fera le malheur des lecteurs qui détestent être spoilés. Mais après tout, ils n’avaient qu’à s’y prendre avant !

*

4- Lire à l’aide d’un repère visuel

Top 4

Ah, qu’il est loin le temps où nous accompagnions notre lecture d’un glissement progressif de l’index sur le texte ! Remisé dans un coin de votre mémoire, ce geste familier vous fait désormais sourire. Et pourtant, il ne relève pas seulement du simple geste enfantin. En plus de faciliter le repérage dans le texte aux yeux des apprentis lecteurs, il constitue un outil précieux pour les lecteurs rapides. En accompagnant la lecture, l’index (ou tout autre objet) permet aussi de lire plus vite le passage concerné parce qu’il favorise la concentration du lecteur sur les mots parcourus.

*

5- Élargir son champ de vision

Top 5

La lecture telle que nous la pratiquons couramment implique le plus souvent l’assimilation un par un des mots qui constituent le texte. Or plus nous envisageons le texte dans sa globalité, plus notre cerveau est à même de l’intégrer rapidement. En vous efforçant d’élargir votre champ de vision, vous pouvez donc comprendre en quelques secondes ce dont il est question dans une page de livre. Bien qu’il exige un peu d’entraînement si vous ne l’avez jamais pratiqué, cet exercice est plutôt facile à réaliser. Plutôt que de lire mot à mot le texte, essayez de l’appréhender par groupes de mots successifs. Au fur et à mesure que votre champ de vision s’élargit, vous êtes de plus en plus à même d’absorber en un regard le contenu d’un paragraphe.

*

6- Utiliser une application de lecture rapide

Top 6

Si vous n’êtes efficace qu’au dernier moment lorsqu’il s’agit de lire des ouvrages imposés, vous pouvez envisager de vous entraîner à la lecture rapide via une application. Lecture Rapide ou Spritz Fast Lecture constituent de bons outils pour vous aider à augmenter progressivement votre vitesse de lecture. En faisant défiler des séries de mots ou des séquences de texte plus ou moins rapidement, ces supports permettent au lecteur de lire plus vite, et ce, de façon durable. L’utilisation régulière de l’application peut, en l’espace de quelques mois, faire basculer un lecteur moyen dans la catégorie des lecteurs rapides. Attention tout de même, n’oublions pas que lire doit rimer avec plaisir !

*

7- Ecouter un livre plutôt que de le lire

Top 7

En réalité, ce qui est embêtant quand vous avez deux jours pour lire un livre, ce n’est pas tant le livre lui-même, mais plutôt toutes les activités annexes que vous devez gérer. Et pour venir à bout de cet emploi du temps de ministre, il existe une solution toute faite : les livres audio ! Lire en ayant les mains libres, c’est donc la garantie de pouvoir tout faire. En même temps que vous écoutez votre livre, vous pouvez aussi prendre votre douche, faire le ménage, faire la cuisine, manger, conduire etc. Et vous pouvez même régler la vitesse de lecture du narrateur. Pensez-y, ça vous sauvera !

*

8- Se mettre en condition pour lire efficacement

Top 8

De même que vous n’écririez pas une dissertation devant la télé, évitez de lire dans un environnement peu propice à la concentration. Surtout si vous tenez à lire rapidement et efficacement. Deux heures de lecture dans un endroit calme et confortable valent mieux que cinq dans le brouhaha. Installez-vous confortablement, détendez-vous, appliquez une des méthodes de lecture rapide précédemment énoncées, et vous verrez que tout se passera bien. C’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable.

*

9- Lire toujours davantage

Top 9

Finalement, il n’y a pas de secret. Le meilleur moyen de lire plus vite, c’est de lire tout court. La régularité et la constance seront donc vos maîtres mots. Les techniques de lecture rapide ne doivent pas se substituer au plaisir de savourer les mots. Essayez autant que possible de lire pour le plaisir. Et gardez la lecture rapide en dernier recours et pour les challenges. Alors, quelle technique adopteriez-vous si vous deviez lire Guerre et Paix pour après-demain ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


2 499 vue(s)

A propos de Cecilia Sanchez 290 Articles
Cecilia est chargée de communication et rédactrice chez Booknode

10 Comments

  1. Les points 1) et 3) m’ont fait bondir… Comment, sur un site de lecture, peut-on conseiller aux gens de lire leur livre en diagonale ou de sauter des mots pour gagner du temps ? oO On est bien sur un site de passionnés de livres, pour qui la lecture est un plaisir, non ? Ou bien le but c’est de savoir qui a la plus grosse en ayant lu le plus de livre possible en un temps record ? Je ne comprends pas…

  2. On touche vraiment le fond avec cet article.
    Vous conseiller à des gens qui AIMENT lire de lire en diagonale, de sauter des passages ?

    Présenter Orgueil et Préjugés comme un livre inconnu, présenter les lecteurs comme des asociaux, montrer comment éviter d’avoir à lire…
    Bientôt, vous nous expliquerez comment nous défaire de ce vice terrible qui est celui d’apprécier la littérature…

    Je trouvais franchement que ces articles faisaient très Topito mais là, je commence vraiment à me demander si vous avez compris ce qu’était Booknode.
    En tout cas, ces articles ne sont pas pour améliorer l’image du site, c’est certain !

  3. Moi ce qui me fait bondir, c’est ce genre de commentaires indignés qui semblent passer à côté de l’idée de l’article !

    Ami(e)s lecteurs(trices), avez-vous pris le temps de lire l’article à tête reposée et/ou de vous renseigner sur ce qu’on appelle « la lecture rapide »?

    0 ) Non, l’auteure de ce post ne vous conseille pas de lire vos romans préférés en lecture rapide !

    1 ) La lecture rapide, ce n’est pas « que » lire rapidement.
    D’ailleurs, petite précision : cela ne concerne que très peu les livres, et encore moins les romans !

    – La lecture rapide, c’est une technique scientifique pour ceux qui souhaitent progresser rapidement dans un domaine donné, et qui a été étudiée par plusieurs chercheurs des plus grandes universités à travers le monde.
    – La lecture rapide, consiste à éliminer les inefficacités de notre système visuel et ainsi améliorer la compréhension et la mémorisation de ce qui a été lu.

    2 ) La lecture rapide s’adresse donc aux lecteurs qui ont des acquis sérieux et souhaitent soit améliorer leurs performances soit remédier à des difficultés (lexique, classification, prises d’indice, identification structurelle, etc.).
    Elle s’adresse aussi bien au lecteur moyen qu’aux personnes légèrement handicapées, mais ne vise pas les apprentissages initiaux de la lecture (jeunes enfants ou adultes analphabètes).

    3 ) La lecture rapide est utile pour gagner du temps sur un certain type de lecture :
    – un livre inscrit dans une lecture obligatoire en cours dont on a besoin de retenir le maximum d’information,
    – les articles d’un journal le matin sur le trajet du travail,
    – une thèse/ travail doctoral scientifique de par exemple 900 pages qu’on a besoin de comprendre en en retirant rapidement les informations principales.

    => En définitive :
    La lecture rapide est donc une technique pour arriver à comprendre MIEUX et RAPIDEMENT des informations qui nous paraitraient bien plus complexes autrement !

    Maintenant, ami(e)s lecteurs / lectrices, je vous le demande : en quoi cette merveilleuse technique, pouvant aider des millions de personnes en souffrance vis-à-vis de la lecture, n’aurait-elle pas sa place sur un site souhaitant promouvoir la lecture sous toutes ses formes tel que Booknode? 🙂

    « Sans le calme du cœur, la plupart des jugements de l’homme sont mensongers et malicieux. Il n’y a que le calme du cœur qui puisse te rendre fort pour souffrir, fort pour travailler avec constance, juste, indulgent, aimable avec tout le monde. »
    Citation de Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)

  4. Je ne rajouterais pas grand chose à ce qu’ont déjà dit Key et Dadotiste, tout simplement parce que je suis bien d’accord !

    Personnellement, si j’ai pas le temps de lire pendant un moment et bien j’ai pas le temps. Point.
    Oui ça m’embêterait fort, mais par amour de la lecture, je préfère reporter la lecture à plus tard plutôt que de faire preuve d’impatience et de squizzer le travail de l’auteur par dessus le marché !
    Cet article ne met vraiment as en valeur l’amour des lires et de la lecture.
    Faut savoir accepter la patience et réfléchir sur soi plutôt que de tout vouloir faire dans l’urgence !

    Sans rire, j’ai haussé les sourcils bien haut en voyant le point n°1 !!!

  5. Je m’attendais bien entendu à ce qu’il y ait des réponses pour montrer par A+B les bienfaits de la lecture rapide, à renfort de grandes démonstrations histoire de te prendre un peu de haut … bref !!!

    -> les techniques citées, je les emploie personnellement pour étudier des documents donc je n’ai rien contre ce qu’elles sont, mais pas pour la lecture plaisir. Si ces méthodes peuvent en aider certains c’est très bien.
    Chaque livre me laisse à réfléchir sur de vastes sujets, profondément et à tête reposée. Les lectures personnelles ne font pas parti de celles que j’ai envie de traiter de cette façon, même si elles sont un peu plus difficiles !

  6. Heliodore,

    Votre commentaire me semble inexact.
    Tout d’abord, il n’y a pas « des » réponses sur les bienfaits de la lecture rapide mais une seule (la mienne),
    ensuite je ne vois pas en quoi prendre le temps d’écrire une réponse argumentée sur les raisons pour lesquelles les commentaires précédents descendant un article à tort car il a mal été compris, signifie prendre les gens de haut !

    Surtout quand on peut lire dans le commentaire précédent :
    « Je trouvais franchement que ces articles faisaient très Topito mais là, je commence vraiment à me demander si vous avez compris ce qu’était Booknode. »

    Dans le genre prendre les gens de haut, c est quand même pas mal !

    Ensuite, je ne comprends pas pourquoi vous reparlez de ne pas utiliser ces techniques pour la lecture plaisir, puisque justement, ces techniques ne sont PAS pour la lecture plaisir !

    Comme on peut d’ailleurs le lire dans les premières lignes de l’article :
     » Si les lectures pour le plaisir doivent évidemment se savourer page après page et un mot après l’autre, il est d’autres livres dont nous aimerions intégrer la substance rapidement, sans avoir à en parcourir chaque lettre.  »

    Selon toute vraisemblance, certaines personnes ici ont eu recours à la lecture rapide de cette article et de ses commentaires sans le savoir, puisqu’elles semblent les avoir parcourus, plus que véritablement lus ! 😀

  7. River Melody,

    Concernant le « « des » réponses sur les bienfaits de la lecture rapide » et votre mention selon laquelle mon commentaire vous semble inexact, c’était pour signifier que j’avais anticipé les réactions avant qu’elles ne soient publiées. C’était à prendre dans le sens que je m’attendais à ce qu’il y aurait au moins une réponse. J’avais bien évidemment vu qu’il n’y avait que la votre !

    Concernant le fait que je trouve que vous prenez les gens de haut, je ne fais pas référence à votre argumentation, à savoir le fond, mais sur la forme qu’elle prend. Appui par une citation qui se veut bien pensante, utilisation de force « – » et « 0) 1) » … des fois que l’on ne comprenne pas grand chose, ton mielleux à travers « Maintenant, ami(e)s lecteurs / lectrices, je vous le demande ».
    Par ailleurs vous vous permettez de déclarer dans votre précédente réponse, ceci : « Selon toute vraisemblance, certaines personnes ici ont eu recours à la lecture rapide de cette article et de ses commentaires sans le savoir, puisqu’elles semblent les avoir parcourus, plus que véritablement lus ! »
    En plus que cette attitude traduise bel et bien que vous prenez les gens de haut, vous portez un jugement et parlez sans savoir puisque je ne me permets pas de commenter un sujet si je ne l’ai pas lu en entier. Qui plus est si mon avis est péjoratif ! question de principe.

    D’autre part, vous mentionnez un passage du commentaire de Dadotiste. Je ne me permettrais pas de parler à sa place bien entendu, mais les commentaires que nous pouvons mettre en fin d’article concernent l’avis qui en découle à cette lecture. A cet effet, je respecte le ressenti que d’autres booknodes expriment, que je sois d’accord ou non avec. Ce passage est l’expression d’un ressenti.

    L’article mentionne à moment donné les clubs de lecture. Ceux-ci peuvent avoir divers thèmes comme divers buts. Voilà pourquoi j’ai reparlé des lectures plaisirs. Tout le monde n’est pas obligé de voir des livres en apparence difficiles ou souvent catégorisés lecture fastidieuse, comme tel.

    Ce n’est pas parce que l’avis que l’on exprime est contraire au votre que la personne qui l’émet descend forcément à « tort » l’article comme vous le dites.

    Je prendrais volontiers plus de temps à débattre mais je préfère employer mon énergie dans des discussions intéressantes avec des Booknodes plus ouverts, qui n’ont pas besoin de dire pour défendre leur cause que les personnes qui commentent n’ont que rapidement lu l’article et ses commentaires. En somme, de juger sans savoir ce qu’il en est.

  8. Peu importe les bienfaits de la lecture rapide ou pas, le soucis de cet article c’est qu’il incite clairement les gens à ne pas prendre soin de leurs lectures. Une lecture devrait se respecter, qu’on le fasse par plaisir ou par obligation. On a le droit de stopper un livre si on ne l’aime pas, de le survoler si on n’arrive pas à rentrer dans son histoire, on a le droit de sauter de page, de lire en diagonale quand c’est vraiment trop pénible, mais ce qui me révolte c’est de parler de faire tout ça juste pour gagner du temps. En plus de ça, le top cible clairement une catégorie de gens précise pour qui lecture n’est pas forcément synonyme de plaisir (déjà, ça me semble en contradiction avec l’idée du site) alors qu’il sera lu par une toute autre catégorie qui prendra ces conseils au pied de la lettre. Bref, je reste sur mes positions, cet article est franchement maladroit et je ne le trouve pas adapté à un site de gens qui aiment prendre du temps et du plaisir à lire. ^^

  9. Les seuls livres que je lise en détachant véritablement chaque mot sont les recueils de poésie. Même pour des romans lus pour le plaisir, il m’arrive fréquemment de passer plus rapidement sur certaines pages, sans que cela soit d’ailleurs délibéré, quitte à revenir ensuite sur des chapitres particulièrement frappants.

    Oui, lire est pour les booknautes un plaisir, et cet article ne critique en rien une lecture longuement attentive.

    Si l’on peut partager les plaisirs de la randonnée qui consistent à savourer chaque pas et chaque aperçu du paysage, faut-il pour autant être incapable de piquer un sprint ? Et crier haro sur les hérétiques qui osent courir pour se dégourdir les jambes ? Une allure pourtant adaptée aux mornes plaines de nombreuses parutions récentes…

  10. Bonjour,
    Il n’y a pas de mauvaise méthode pour lire. Il y a le plaisir de lire. Les méthodes servent pour l’apprentissage et l’usage répond au besoin de chacun.
    Il n’y a pas de bon ou mauvais lecteur il n’y a que des lecteurs.
    Vraiment quel dommage de ne pas prendre de recul ni d’observer avant de bondir. Tous les goûts sont dans la nature donc tous les avis existent. Au final chaque lecteur utilisera la méthode qui correspondra à son besoin et connaitra les différentes méthodes.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*