Top : Quel type d’écrivain êtes-vous ?

Maintenant que vous savez quel lecteur vous êtes, il est temps de trouver l’écrivain qui dort en vous. Car si vous aimez les livres, il est probable que vous ayez déjà nourri quelques rêves d’écriture. Et comme tout auteur, vous serez susceptible de correspondre à un profil particulier, fondé sur votre personnalité, vos traits de caractère et vos habitudes. Torturé, maniaque, travailleur du soir ou du matin, voici quelques caractères d’écrivains types. Lequel/lesquels vous correspond(ent) ?

*

1- Le procrastinateur

Ecrivain 1

Comme la plupart de ses pairs, le procrastinateur attend. Et même lorsque l’inspiration pointe le bout de son nez, il continue d’attendre histoire de voir si elle ne gagne pas en puissance avec le temps. Persuadé qu’il sera plus inspiré demain, le procrastinateur remet toujours à plus tard ses projets d’écriture. Il avance donc lentement et peu sûrement, mais qui sait ? Avec beaucoup de patience et d’espoir, vous finirez peut-être par lire son oeuvre un jour.

*

2- Le multi-tâches

Ecrivain 2

Délirant et exalté, cet écrivain type – assez rare au demeurant – a le don d’énerver ses semblables. Alors que la plupart de ses pairs ont besoin de calme et de solitude pour mener à bien leur tâche, lui s’adapte à l’environnement qui l’entoure. Aussi possède-t-il une capacité d’adaptation hors pair. En réunion, au travail, pendant qu’il mange, il peut écrire partout et tout le temps. Et comme il est vraiment doué pour le multitasking, il lui arrive même de mener de front plusieurs projets d’écriture différents. Avec ses trois romans à paraître avant la fin de l’année, il fait généralement partie des personnes que vous enviez et que vous n’aimez pas.

*

3- L’organisé

ecrivain 3

Plus courant, l’organisé est, comme son nom l’indique, celui qui planifie et prépare rigoureusement ses séances de travail. Désireux d’écrire fréquemment, il se fixe des horaires qui l’astreignent à un certain rythme d’écriture et mène ainsi à bien la plupart de ses projets littéraires. Son sens de l’organisation particulièrement poussé se traduit aussi dans son espace de travail. Son bureau est toujours impeccable et bien rangé et seuls ses brouillons ont l’air brouillon. Bref, l’écrivain organisé est un personnage redoutable sur lequel nous devrions prendre tous exemple. Ses chances d’avoir un jour le prix Nobel sont significativement supérieures à la moyenne.

*

4- Le nomade

Ecrivain 4

Avec son petit baluchon sur le dos, le nomade est l’écrivain voyageur par excellence. « Jamais sans ma moleskine et mon stylo », telle est sa devise. Peu importe où le vent le porte, pourvu qu’il ait de quoi écrire. Le voir stylo en main et l’air pensif dans les trains ou les aéroports lui confère instantanément un air romantique et mystérieux, traits dont il a du mal à se départir. Pour cet être spirituel, l’inspiration est partout. Et il la puise surtout dans l’amour des beaux paysages et des rencontres. En effet, pourquoi l’attendre, alors qu’on peut aller la chercher ?

*

5- La flèche

ecrivain 5

Contrairement à de nombreux écrivains pour qui la lenteur prévaut, la flèche se caractérise par une productivité et une dévotion presque stakhanovistes. Redoutable, il est un killer qui écrit vite et beaucoup. S’il perce un jour, il fera sans aucun doute partie de ces auteurs qui publient deux romans par an et se présentent comme des boulimiques de travail. Son hyperactivité est à la fois son meilleur atout et sa plus grande faiblesse. Comme toute personne accro, sa dépendance augmente avec le temps. Et à un tel rythme, la panne d’inspiration peut être fatale. Se ménager de temps en temps lui serait salutaire.

*

6- L’enquêteur

ecrivain 6

Il se différencie de ses compères par son acuité particulière pour les intrigues bien ficelées. Ses dons, proches de ceux des enquêteurs, lui permettent de former et démêler des histoires comme personne. A ce titre, il est le plus scientifique des écrivains. On le reconnaît aussi souvent à son côté mi-cynique mi-tourmenté et très secret. Autre trait qui ne trompe pas : ce loup solitaire et légèrement asocial n’a généralement pas beaucoup de temps à consacrer aux autres. Il est trop occupé à suivre le fil de ses œuvres comme un véritable enquêteur.

*

7- Le documentaliste

Ecrivain 7

S’il y a bien quelque chose qui guide les documentalistes dans leur entreprise littéraire, c’est le souci de vérité. Car ce profil est aussi attaché à la créativité et au style littéraire qu’à la vérification des informations. Proche de l’enquêteur, il décortique les livres et écume les pages web pour trouver des rapports détaillés sur les éléments qui constitueront son livre. En lisant leurs textes, vous pouvez donc être sûr que vous apprendrez plein de choses !

*

8- Le méticuleux

Ecrivain 8

Avec lui, tout est dans le détail. Le phrasé est long, les descriptions aussi, et les récits font rarement moins de 400 pages. Fin psychologue, le méticuleux a un don particulier pour sonder les états d’âme de ses personnages. Sensible, empathique, élégant et bavard, il revendique les auteurs du XIXe siècle comme ses modèles et rêve d’écrire un roman fleuve. Sa posture de littéraire torturé le conduit souvent à penser qu’il est mieux d’écrire pour la gloire que d’écrire pour être lu des masses. C’est son petit côté élitiste et mondain.

*

9- L’insomniaque

Ecrivain 9

Physiquement, l’insomniaque (ou noctambule) est aisément reconnaissable. Ses cernes, sa mine pâlotte et son obsession du café trahissent généralement sa vie nocturne. Il est en outre difficilement joignable la journée, autre indice suprême de ses nuits bien chargées. En bonne âme solitaire et mélancolique, l’insomniaque sort peu et se tourmente en silence dans son antre. Cette vie en décalé le fait parfois passer pour un original voire un marginal, mais lorsqu’il vous emmène en pèlerinage dans les meilleurs bars de la ville, vous ne pouvez que reconnaître son talent aussi très prononcé pour la fête.

*

10- La drama queen

ecrivain 10

La drama queen (ou le drama king) n’est ni un grand sensible, ni cœur d’artichaut, ni une madeleine qui fond à la moindre déconvenue. Elle/il est les trois à la fois. Cet être torturé pour un rien écrit beaucoup. Ses textes se rapprochent davantage d’un épanchement sans fin de sentiments que d’une intrigue minutieusement taillée. Avec elle/lui, c’est le cœur qui parle et il déborde souvent. Ses élans romantiques lui confèrent une réelle aura. Les haters le traitent de sensible. Mais c’est au fond son sens prononcé du drame qui fait son charme fou.

*

11- Le dépendant affectif

Ecrivain 11

Contrairement à une grande majorité d’écrivains qui associent leur art à une solitude plus ou moins totale, le dépendant affectif a besoin d’être constamment rassuré quant à la qualité de ses écrits. Peu confiants malgré leur grand talent, les écrivains de cette catégorie sont généralement toujours entourés d’un ou deux mentors chargés de relire leurs écrits et sommés de « dire SINCÈREMENT ce qu’ils en pensent ». Gare à eux donc, car de leur avis dépendent les espoirs de carrière du dépendant affectif. Or, briser des rêves, c’est moche. Gardez donc à l’esprit que le maître mot avec eux est la diplomatie.

*

12- Le rêveur

Ecrivain 12

Toujours la tête en l’air, le regard perdu, le rêveur a en apparence et dans les faits une vie intérieure très riche. Lorsqu’on lui demande si son livre avance bien, il répond invariablement que oui. Puis on se rend compte que son livre tarde vraiment à sortir. Et pour cause, le rêveur prend son temps. Plutôt que de se précipiter, il contemple avant d’écrire. Doté d’une très grande sensibilité, il arrive qu’il s’adonne à l’écriture de poèmes et de pièces, explorant ainsi des domaines d’écriture laissés – hélas – à l’abandon par de nombreux d’auteurs.

*

13- Le discret

Ecrivain 13

A quoi reconnaît-on ce type d’écrivain ? Précisément au fait qu’aucun moyen de reconnaissance n’existe pour le distinguer des autres. Et pour cause, il est impossible de savoir qu’il écrit, puisqu’il ne le dit pas. Sauvage sans être complètement farouche, le discret fait montre d’une personnalité élégante, raffinée, secrète et mystérieuse. Ses yeux sont un monde impénétrable où l’on lit pourtant une foule de choses intéressantes. Son truc à lui ? Cultiver la surprise. Généralement, vous découvrez qu’il a écrit un livre en tombant dessus en librairie !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


4 865 vue(s)

A propos de Cecilia Sanchez 290 Articles
Cecilia est chargée de communication et rédactrice chez Booknode

3 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*