[Dossier] : L’incroyable essor de la micro lecture (1/4) :

Voici un dossier sur l’évolution des modes de lecture.

Les années passent et de nos jours quasiment tout le monde a un smartphone en sa possession, pour ne pas dire toujours en main.

Cela a entrainé pas mal de mutations dans la vie de ceux qui n’ont pas toujours vécu dans un tel monde. Mais pas seulement. De plus en plus de générations n’ont connu la vie que dans ce modèle.

Cela ne vas pas changer. C’est un phénomène en marche. Tour d’horizon de la lecture dans la génération Smartphone.

Le livre de fiction imprimé, est un objet que nous avons hérité après 500 ans d’affinage. En effet, c’est à peu près l’âge de ce vieil ami qui est apparu dans les vies des européens quelques années à peine après la naissance de l’imprimerie. Il a régné quasiment sans partage depuis. Bien entendu de la fiction a pu paraitre dans les journaux, ou même être lue à la radio, mais la plupart des livres lus par ceux de nos générations actuelles, l’ont été sous la forme de livres imprimés jusqu’à la fin des années 2000.

Puis…

A grande échelle, la plupart des personnes ont eu accès à un ordinateur avec internet dans les années 2000. Le taux d’équipement des foyers français à une connexion internet était de 14,4% en 2000, il a dépassé les 50% en 2006 et a atteint le chiffre de 68,9% en 2010 (source) .

De l’écran unique du foyer qui était la télé, on est passés au choix d’écran. Un nouvel outil qui permettait de faire autre chose que le reste de sa famille et surtout d’exercer un choix personnel de contenu.

Aussi, plupart des étudiants ont commencé à avoir un ordinateur portable à cette époque. Et puis, est arrivé le fameux Smartphone, que tout le monde a commencé à avoir dès l’adolescence. Même le grand-père qu’on a eu tellement de mal à briefer sur l’Ipad offert à Noël, a son Smartphone désormais.

L’accès permanent à ces écrans, a généré de nouvelles habitudes et la multiplication des usages. Qui dit usages nombreux, dit réduction du temps consacré à chacun d’entre eux.

Ce fût l’avènement de la micro lecture, qui progresse d’année en année.

Dans la micro lecture, les chapitres deviennent des entités indépendantes et le plus souvent ne sont pas tous publiés ou dévoilés en même temps.

Dans certains, cas ils deviennent des épisodes d’une histoire qui n’ont pas forcement vocation à être lus d’un coup.

Il arrive même, que les lecteurs participent à l’élaboration de la suite de l’histoire en communiquant leurs attentes. L’écriture mute.

La lecture mute aussi dans certains cas, passant d’une horizontalité à une verticalité, notamment avec les webcomics.

On avait vraiment envie de mettre en avant ces nouvelles habitudes.

On va vous parler de 3 aspects du phénomène micro lecture, dans 3 articles qui arrivent :

  • Le premier sur la fanfiction et les plateformes d’écriture en ligne.
  • Le deuxième sur les webcomics, des bds / mangas verticaux.
  • Le troisième sur les séries à lire et un projet participatif.

Il serait impossible d’aborder tous les aspects de la micro lecture, on pourrait écrire cinquante articles dessus. Mais, cette petite revue va déjà présenter le phénomène à beaucoup d’entre vous qui n’imaginent même pas son ampleur.

Au fond, aucun d’entre nous sait exactement ce que sera la lecture dans dix ans. Ces mutations seront suivies avec intérêt.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


502 vue(s)

A propos de Virgile Resende 325 Articles
Virgile Resende est co-fondateur et responsable éditorial de Booknode et Cinenode

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*