Goncourt 2020 : retour sur le palmarès des prix littéraires

La réouverture des librairies ce samedi 28 novembre a entraîné une déferlante de prix littéraires, dont les prestigieux Goncourt et Renaudot. La majorité des jurys avait en effet retardé l’annonce de leur lauréat en soutien aux librairies, fermées durant le confinement.

La grande période des prix littéraires aurait dû commencer début novembre. Mais l’année 2020 n’étant pas une année ordinaire, de nombreux prix littéraires avaient annoncé le report de l’annonce de leurs lauréats pour soutenir les librairies, durement impactées par les confinements.

Des premiers prix dès le début du mois de novembre

Pourtant, à la surprise générale, le Prix Femina avait décidé de maintenir la révélation de son lauréat 2020 et, même, de l’avancer d’une journée. Ainsi, le 2 novembre dernier, Serge Joncour s’est vu remettre le Prix Femina pour son roman Nature humaine (Flammarion). Habitué des prix littéraires, l’auteur, qui avait déjà gagné le Prix Interallié en 2016 pour Repose-toi sur moi, raconte dans son dernier roman l’histoire d’Alexandre, un jeune agriculteur reclus dans une ferme du Lot durant la tempête de 1999. Il y déroule un constat sur la relation entre l’homme et la nature, dans une fresque sociologique du monde agricole durant ces trente dernières années.

Le jury du Prix Médicis avait partagé la décision de maintenir l’annonce de son lauréat. Le 6 novembre, Chloé Delaume avait été proclamée lauréate du prix pour son roman Le Cœur synthétique (Seuil).

Un déferlement de prix littéraires pour la fin novembre

Il aura cependant fallu attendre la fin du mois de novembre et l’annonce de la réouverture des commerces prévue le 28 novembre pour voir un déferlement des prix littéraires. Le 25 novembre, le Prix de Flore a récompensé Thibault de Montaigu et son roman La Grâce (Plon) dans lequel l’auteur découvre l’histoire de son oncle qui vient de mourir, un homme athée en dépression, touché par la grâce dans la chapelle d’un monastère à l’âge de 37 ans. Le jour suivant, le 26 novembre, le Grand Prix du roman de l’Académie française a été attribué à Étienne de Montety pour La Grande Épreuve (Stock), qui s’inspire librement de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray et de l’assassinat du Père Hamel.

L’Anomalie de Hervé Le Tellier récompensé par le Goncourt

Cette période mouvementée des prix littéraires 2020 est arrivée à son pinacle ce lundi 30 novembre avec l’annonce tant attendue des deux grands prix de la saison : le Goncourt et le Renaudot.

Le Prix Goncourt a été attribué à L’Anomalie (Gallimard) d’Hervé Le Tellier. Longtemps dans les titres les plus sélectionnés pour ces grands prix d’automne, le roman d’ Hervé Le Tellier était présent dans les sélections du Renaudot, du Médicis, du Décembre… et finalement du Goncourt. Le roman était resté dans de nombreuses sélections au fil des semaines. Mais c’est surtout pour sa place dans la sélection finale du Goncourt en octobre dernier, aux côtés de la Camerounaise Djaïli Amadou Amal, de Camille de Toledo et de Maël Renouard, que le roman avait été remarqué. Aux limites de la science-fiction et du paranormal, L’Anomalie raconte l’étrange histoire des passagers d’un mystérieux vol Paris-New York. Un petit ovni littéraire comme la collection Blanche de Gallimard en sort parfois, qui se découvre avec surprise et curiosité. Le roman est déjà en cours de traduction dans six pays étrangers.

Autre révélation de la journée, le Prix Renaudot 2020 a été attribué à Histoire du fils (Buchet-Chastel) de Marie-Hélène Lafon. Avec une écriture sensible, l’auteure nous entraîne dans le récit d’une famille tout au long d’un siècle, à travers différentes dates clés de l’histoire familiale.

Certains prix comme le Prix Décembre n’ont pas encore annoncé leur lauréat et devraient le faire prochainement. Le Prix Goncourt des lycéens sera quant à lui proclamé le 2 décembre.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


849 vue(s)

A propos de x-Key 84 Articles
x-Key est rédactrice chez Booknode depuis 2017

1 Comment

  1. Le prix Goncourt m’intéresse beaucoup celui de cette année l’anomalie d’Hervé le Tellier qui est mon souhait de me le procurer comme je suis attiré par les romans français et me le procurer serait un vœux.Felicitation à Mr Hervé Le Tellier pour son prix Goncourt.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*