Annulation de l’édition 2021 de Livre Paris

Le couperet est tombé pour l’édition 2021 de Livre Paris. Le salon du livre, qui avait déjà été décalé à la fin du mois de mai, n’aura pas d’édition 2021. Le Syndicat National de l’Édition a publié un communiqué de presse ce jeudi 18 mars pour annoncer la triste nouvelle. Une décision d’annuler plutôt que de repousser en fin d’année, motivée par l’incertitude quant à l’évolution de la situation sanitaire liée à la Covid-19.

« La décision d’annuler le salon cette année a finalement été prise car il est apparu inenvisageable de mobiliser des milliers de personnes – exposants, éditeurs, auteurs, intervenants, collectivités et ministères, partenaires venant de plus de 50 pays – à une date ultérieure, à l’automne, encore très incertaine » a précisé le SNE dans son communiqué.

Tout comme Livre Paris 2021, de nombreux événements littéraires sont sur la sellette. Beaucoup ont déjà dû revoir leur programmation, décalant souvent de plusieurs mois leur organisation. Parmi eux, le Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême avait annoncé, dès novembre, le report de son rendez-vous annuel au début de l’été. De la même façon, les Imaginales, qui se tient habituellement à la fin du mois de mai, avait annoncé en février le décalage du festival du 14 au 17 octobre.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


905 vue(s)

A propos de Marie Billois 88 Articles
x-Key est rédactrice chez Booknode depuis 2017

2 Comments

  1. En 2022 dès lors ?Certainement pas. Dans les régions, les manifestations dédiées au livre vont s’armer pour prendre le relais,rendant caduc Livre Paris. Le temps est venu pour Paris de rendre gorge. Paris qui en toutes choses veut parader va désormais,c’est écrit, vers une existence de plus en plus compliquée. Les regions doivent se venger de son arrogance, son égoïsme, son égocentrisme, son orgueil…Paris, pour toi tout doucement ça se termine.

  2. Certes la centralisation n’a pas que du bon, mais là c’est un brin extrême comme point de vue…
    On peut concilier les festivals régionaux et ceux parisiens…
    Le but de ces salons étant la découverte de nouveaux univers, plus on en trouve mieux c’est, sur ce plan la qualité et la quantité peuvent faire bon ménage, car on y peut y croiser les best-sellers mais également des nouveaux auteurs de petites maisons d’éditions voire auto-édités
    Bonne soirée

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*