Rentrée littéraire 2021 : Notre sélection #1

Bandeau rentrée litteraire 2021 1

A quelques semaines des premières sorties de livres de la rentrée littéraire 2021, on vous dévoile notre toute première sélection de l’année. Avec ces trois premiers romans, la rentrée est officiellement lancée chez Booknode.

1- Double Nelson de Philippe Djian

Couv Double Nelson

• Quatrième de couverture : Un « double Nelson », c’est une prise de soumission qui consiste, dans un match de catch, à faire abandonner l’adversaire. Mais on peut aussi s’en servir dans une relation amoureuse. Tout commence par une séparation. Luc et Edith ont vécu quelques mois d’un amour intense, jusqu’à ce que le métier de cette dernière – elle fait partie des forces spéciales d’intervention de l’armée – envahisse leur quotidien au point de le défaire. Sauf que quand, réchappée d’une mission qui a mal tourné, Edith le prie de la cacher chez lui le temps de tromper l’ennemi à ses trousses, c’est la vie de Luc qui bascule et son roman en cours d’écriture qui en prend un coup. Ces deux-là qui peinaient à vivre ensemble vont devoir réapprendre à s’apprivoiser, alors qu’autour d’eux la menace d’une riposte de mercenaires se fait de plus en plus pesante. Il faudra bien que certains se soumettent…

• Notre avis : Ce roman se dévoile peu à peu, dans un rythme lent. Comme une lutte où les combattants se jaugent. Puis il s’accélère et dévoile une histoire presque irréelle, mais au fond peut-être, trop réelle. C’est un roman sur l’impossibilité de l’amour, un moment de lecture étonnant, assez masculin. Une lecture assez rapide.

Extrait : Mais c’est aussi ma faute, Caro, j’aurais dû partir en voyage, me mettre en mode avion, là elle aurait compris que les mots avaient un sens. J’ai été trop faible. J’aurais dû changer toutes mes serrures. Mais tu ne l’as pas fait. Non, mais j’y pense toujours. Quand elle aura compris que nous nous sommes séparés pour de bon, qu’elle ne peut plus m’avoir sous la main en permanence, que ses visites impromptues ne sont plus tolérables, eh bien tout ira mieux.

Ce que nous avons préféré* : 

  • L’univers et l’intrigue : 💛💛💛
  • Les personnages : 💛💛💛💛
  • Le style : 💛💛

Date de sortie : 25 Août 2021

2- Son empire de Claire Castillon

Couv Son empire


• Quatrième de couverture : « Il la kidnappe. Comme un tour de magie. Je perds ma mère. J’ai sept ans. Il faut voir comment ça se passe. Le déroulement. Heure par heure. C’est intense. Ma mère est pourtant sur des rails. Je me la rappelle très bien à ce moment-là, qui trace, voûtée parfois, toujours à la besogne, comme une machine en quelque sorte. Et soudain, le choc. Il l’expédie ailleurs. Il la prend, il la vide, il se met dedans et il ne ressort jamais ». Une femme rencontre un homme qui prétend l’aimer. Sa fille observe, impuissante, la prise de pouvoir progressive de cet homme jaloux, menteur, obsessionnel, voleur et paranoïaque, sur l’esprit de sa mère subjuguée. Dans ce roman inquiétant, à l’humour glacial, Claire Castillon excelle à disséquer les contradictions de la femme et la perversité de l’homme qui la manipule, tenant le lecteur sous le regard ambivalent de la fillette, témoin de l’effondrement de sa mère.

• Notre avis : Bon, là du coup c’est une claque derrière la tête qu’on se prend. Le récit de l’émiettement d’une femme par l’emprise. C’est parfois pesant surtout au début, dur. Mais c’est aussi fascinant, et prenant. Et jusqu’au bout, je dirais même au bout du bout, on est happés par cette histoire d’une mère qu’une petite fille raconte. Cœurs fragiles et âmes sensibles s’abstenir. Tous ceux qui ont été sous l’emprise de pervers et d’oppresseurs et qui ont besoin de l’exorciser un peu, trouveront en ce livre une voix qui les sort de leur solitude. Un peu. Et pas en douceur.

Extrait : Il lui donne des nouvelles. J’en suis certaine, même si j’ignore ce qu’elles contiennent. Sans doute des menaces de mort. Ou des promesses d’amour. L’une des deux, la même intensité dans les deux.

Ce que nous avons préféré* : 

  • L’univers et l’intrigue : 💛💛💛💛
  • Les personnages : 💛💛💛💛
  • Le style : 💛💛💛

Date de sortie : 19 Août 2021

3- Souvenir du rivage des morts de Michaël Prazan

Couv Souvenir du rivage des morts


• Quatrième de couverture :

M. Mizuno coule une retraite heureuse après une vie sans histoire. Du moins c’est l’image qu’il s’applique à donner. Car son vrai nom est Yasukazu Sanso, ancien activiste de l’Armée rouge japonaise ayant déjà tué, et de sang-froid. La rencontre fortuite, à Bangkok, avec un vieux camarade va déclencher la mécanique implacable du souvenir. Comment, en quête d’idéal, s’est-il laissé embrigader dans les mouvements universitaires des années 1960 ? Comment, suite aux dérives d’une faction se livrant à des purges insensées, a-t-il rejoint les camps d’entraînement palestiniens au Liban, dans l’espoir de prouver qu’il est un vrai communiste ?

Michaël Prazan livre ici, avec l’acuité psychologique qu’on lui connaît, un roman haletant sur la grande époque du terrorisme international des années 1970.

• Notre avis : Voilà un roman qui nous plonge dans un univers peu connu : l’activisme d’extrême gauche au Japon dans les années 60 et 70. Par un personnage fictif qui vit une suite d’événements réels comme s’il en avait fait partie l’auteur nous dévoile une part d’histoire fascinante et peu mise en avant. C’est très bien emmené, du Japon au reste du monde ce livre nous emmène en voyage dans le monde. Certaines violences terroristes racontées dans le livre peuvent être choquantes, mais elles sont toujours écrites avec nuance et finesse. Un roman étonnant et qui enrichit notre culture, à lire par tous ceux qui sont curieux de tout et les passionnés d’histoire du vingtième siècle.

Ce que nous avons préféré* : 

  • L’univers et l’intrigue : 💛💛💛💛
  • Les personnages : 💛💛💛💛
  • Le style : 💛💛💛

Date de sortie : 8 Septembre 2021

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)


3 926 vue(s)

A propos de Virgile Resende 341 Articles
Virgile Resende est co-fondateur et responsable éditorial de Booknode et Cinenode

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*