Le fascinant « Monstres ordinaires » de J. M. Miro est sorti

Au cœur de l’Angleterre victorienne, dans la noirceur de ses bas-fonds, surgit une épopée époustouflante, « Monstres ordinaires » de J. M. Miro. Dès les premières pages, nous sommes happés par l’apparition du premier des héros, Marlowe, un nourrisson dont les prémices de son pouvoir émanent déjà sous forme d’une lumière bleue surnaturelle. L’Institut Cairndale est le lieu où sont rassemblés ces jeunes prodiges aux destins tragiques et aux talents inouïs, mais c’est aussi une école aux méthodes peu conventionnelles. En effet, un danger terrifiant et insidieux rôde alentour…


Au-delà de l’académie du Professeur Xavier dans X-Men et bien plus sombre que l’Umbrella Academy, l’institut du Docteur Berghast et ses pensionnaires nous entraînent dans une odyssée singulière, rappelant parfois l’univers étrange de Miss Peregrine et ses enfants particuliers. L’intrigue, tissée sur 700 pages, se dévoile lentement, tel un voile que l’on soulève avec précaution, nous permettant de savourer pleinement les personnages et leur nouvelle vie qui se dessine à l’institut. Nous découvrons ainsi des personnages aux pouvoirs étonnants et auxquels nous pouvons aisément nous identifier.

Leurs pouvoirs comme bouclier et étendard

L’auteur aborde dans cet ouvrage des thématiques fortes et profondément ancrées dans l’âme humaine, telles que la différence, la condition féminine, la violence et la cruauté. Ce cadre, suffisamment éloigné du nôtre pour nous permettre de voyager à travers les univers, demeure néanmoins assez proche pour que nous puissions nous y projeter et, au fond, mêler nos doutes et nos problèmes à ceux des personnages. Une véritable réflexion philosophique émerge ainsi de cette histoire captivante.

Dans ce premier tome, où le danger finit par se matérialiser et faire des dégâts, nous sommes plongés dans un univers singulier et richement élaboré dans lesquelles les jeunes passent d’une épreuve à l’autre en utilisant leurs pouvoirs comme bouclier et étendard. Très vite le lecteur est emporté dans le récit, gagné par l’impatience de découvrir l’étendue des dégâts subis par nos anti-héros et les conséquences de leurs choix sur leur destinée. 

Mission accomplie avec brio pour J. M. Miro qui parvient à tisser un récit envoûtant et empreint de questionnements philosophiques. Une œuvre qui nous interpelle et nous laisse impatients de dévorer les prochains tomes très certainement pleins de mystères et de surprises également.

Booknode est l’heureux partenaire de la sortie de Monstres ordinaires .

+1
18
+1
2
+1
1
+1
1
+1
0
+1
0
A propos de Virgile Resende 401 Articles
Virgile Resende est co-fondateur et responsable éditorial de Booknode et Cinenode

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*