L’autobiographie de Laura Ingalls publiée pour la première fois

La petite maison dans la prairie livreLaura Ingalls Wilder, beaucoup d’entre vous la connaissent.

 

Ses souvenirs d’enfance qu’elle a retranscrit en livres pour enfants, ont largement été publiés dans le monde depuis les années 30.

 

Ces livres ont été à l’origine d’une série à la télévision (La petite maison dans la prairie 1974-1983) qui a eu un grand succès dans des nombreux pays, elle a été largement diffusée (et rediffusée) en France.

 

Ce que l’on sait moins, c’est que le projet de base de Laura n’était pas d’en faire des histoires pour enfants, mais de sortir une autobiographie racontant son enfance, et ce, sous l’impulsion de sa fille. Elle a fini son livre en 1930 a plus de 60 ans.

 

Pioneer GirlMalheureusement en tant que tel, son livre n’est jamais sorti, refusé par les éditeurs.

 

Cela est peut-être dû à la grande dureté des expériences qui y sont décrites (notamment plusieurs épisodes violents auxquels l’auteur a assisté).

 

Laura Ingalls Wilder a fini par adapter ses histoires pour les enfants par la suite, avec le succès qu’on lui connait.

 

La South Dakota State Historical Society a décidé de ressusciter le livre original qui s’appelle Pioneer Girl, en l’agrémentant d’images, de cartes et d’annotations pour rendre la lecture d’autant plus intéressante.

 
Chacun pourra y trouver son intérêt avec ce livre, certains pour sa valeur historique d’autres pour découvrir les vraies histoires non édulcorées de la jeune Laura Ingalls.

 

Le livre sort en anglais en Décembre.

 

 

+1
3
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
A propos de Virgile Resende 401 Articles
Virgile Resende est co-fondateur et responsable éditorial de Booknode et Cinenode

5 Comments

  1. C’est une sacrée surprise…
    C’est vrai que tout bien considéré, le cycle de la petite maison dans la prairie que j’avais dévoré plus jeune était assez édulcoré, ou du moins donnait cette impression considérant le contexte.
    Mais apprendre que l’auteur ne visait pas les enfants ça, je ne m’en serais jamais douté. C’est à mille lieu de l’image que m’a laissé cette série.
    Sortir le livre d’origine est interessant, mais aurais-je envie de le lire? les gens auront-ils envie de détruire le souvenir de cette lecture plus lointaine et plus douce?
    On peut se le demander…
    Les gagnants sont les litteraires qui vont avoir matière à alimenter leurs thèses, mémoire et co sur l’auteure. 😉

    En tout cas c’est interessant. 😉

  2. Très intéressant ! J’avais été frappée, en lisant la série plus jeune, de constater qu’il s’agissait en effet de mémoires (elle parle d’elle à la troisième personne du singulier d’une manière un peu étrange, mais on s’y fait) et que la série télé, pour ses très nombreux épisodes, se focalisait sur environ le tiers d’un des 7 romans ! En brodant à l’envi…
    Et même si c’est peut-être édulcoré, comme le remarque Mondaye, la « voix » est également très réaliste, très présente. On apprend beaucoup de choses sur la vie de cette époque, d’une manière simple et intimiste. Je l’ai beaucoup lu et j’ai été très marquée par ce témoignage.
    La version « pour adulte » devrait être passionnante !

  3. Je suis surprise d’apprendre que c’est l’adaptation d’une histoire vrai mais romancer, je souhaite vraiment lire l’histoire vrai, cela sera très intéressant car j’aime tout se qui concerne une page d’histoire ancienne.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*