Ecrire à la main ou au clavier, comment trancher ?

Écrivains en herbe, la question vous taraude peut-être assez souvent : est-il préférable d’écrire ses textes à la main ou de les taper à l’ordinateur ? Si chacun tranche généralement assez rapidement selon ses préférences ou par souci pratique, il existe cependant des différences significatives entre l’écriture manuscrite et l’écriture typographiée. Le choix n’est donc pas si anodin qu’on pourrait le penser.

EcrireUne infographie anglo-saxonne relayée dans plusieurs médias questionne ce choix – cornélien pour certains – en abordant d’un point de vue scientifique et parfois anecdotique la différence entre ces deux formes d’écriture. Face à la généralisation des supports numériques, le document incite aussi à revenir au stylo et au carnet, pour le charme, mais pas seulement !

En effet, tandis que l’écriture manuscrite relève d’un processus cognitif complexe en mobilisant des capacités motrices développées et en faisant appel à une expérience neuro-sensorielle, l’écriture typographique se constitue autour d’une gestuelle plus simple, automatisée et répétitive. Le clavier est donc idéal lorsqu’il s’agit d’écrire rapidement, ou lorsqu’on rédige un document que l’on souhaite partager ensuite.

Si l’on aspire à une écriture purement créative ou analytique, l’usage du stylo s’avère plus stimulant. D’abord, parce qu’il sollicite davantage le cerveau et active des facultés motrices (prise d’un instrument, dessin d’un mouvement porteur de sens etc.) plus complexes que celles mobilisées par Ecrire 2l’usage du clavier ; ensuite, parce qu’il augmente sensiblement les capacités de concentration, de mémorisation, de compréhension et de synthèse. L’écriture manuscrite favorise aussi la mémoire visuelle, facilitant notamment le bon agencement des idées. En outre, elle permettrait de faire surgir plus facilement la créativité et de stimuler l’imaginaire.

Evidemment, ces considérations ne sauraient pousser à l’abandon du numérique, loin de là, et on pourra trancher entre ces deux moyens d’expression en fonction du but recherché, en considérant nos différentes habitudes d’écriture et nos préférences en la matière. Le tout étant bien évidemment d’être à l’aise et de faire passer le message souhaité de façon claire et efficace.

Et pour ceux qui n’aiment pas avoir à choisir et restent attachés à une certaine image d’Epinal de l’écrivain, pourquoi ne pas essayer la machine à écrire ?  Entre l’esprit vintage et nostalgique de l’écriture manuscrite et la praticité du texte tapé, c’est plutôt un bon compromis non ?

Et vous, vous êtes plutôt clavier ou stylo ?

Ecrire 3

A propos de Cecilia Sanchez 290 Articles
Cecilia est chargée de communication et rédactrice chez Booknode

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*